Grenade


Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, Partal, cité palatiale, colline de la Sabika, jardins, couleurs, Islam, art, architecture militaire, fenêtres, briques, pierres, voyage, Mathieu Guillochon

 

 

1492 est une grande date ; après que les Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon, aient conquis Grenade, la capitale du dernier royaume musulman d'Espagne, ils commanditent à Christophe Colomb un voyage qui doit ouvrir une nouvelle route maritime vers les Indes et la Chine. Ce sera la découverte d'un nouveau continent, que Colomb s'obstinera à croire être les Indes Occidentales.

 

Tandis que s'achèvent les sept siècles de la civilisation d'Al-Andalus, s'ouvrent un Nouveau-Monde, l'Amérique, et une nouvelle ère, la Renaissance.

 


L'ALHAMBRA

L'Alhambra,"al-qalat al-hamra" la citadelle rouge, la cité palatiale de la dynastie nasride, bâtie sur la colline de la Sabika, est le monument le plus visité d'Espagne. Je tiens d'ores et déjà à vous confirmer ce que vous diront tous vos guides touristiques : réservez vos billets deux ou trois semaines en avance, et encore plus tôt en très haute-saison. Ce serait pitié que d'aller à Grenade sans pouvoir visiter l'Alhambra.

Cet ensemble immense, siège du pouvoir politique, résidence royale, forteresse militaire, déploie ses beautés singulières au milieu de jardins et de vergers : l'Alhambra est un lieu vraiment extraordinaire - d'un romantisme échevelé en dépit de l'affluence touristique, ah séjourner dans son parador j'en rêve - où vous admirerez les œuvres de l'art islamique au sommet de leur raffinement.

Photographie, panoramique, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, Generalife, Alcazaba, palais de Charles Quint, jardins, colline de la Sabika, couleurs, Islam, art, architecture, tours, fenêtres, voyage, Mathieu Guillochon
L'Alhambra vue du belvédère de San Nicolas, avec à droite l'Alcazaba, la forteresse ; au centre les palais nasrides avec en arrière plan la masse du palais de Charles Quint ; tout à fait à gauche les murs blancs du Generalife le palais d'été.

L'Alcazaba

Photographie, Andalousie, Grenade, Alcazaba, cité palatiale,forteresse, colline de la Sabika, jardins, couleurs, Islam, art, architecture militaire, fenêtres, briques, pierres, voyage, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, stucs, mosaïques, porte, briques, pierres, voyage, Mathieu Guillochon
La puerta del Vino, le passage entre la forteresse et les palais

 

Longtemps, rien ne fut construit sur le site de l'Alhambra ; l'Albaicín portait toute la ville, habitations, palais et mosquées. L'Alcazaba, al-Qasba, la forteresse, fut la première construction sur la colline de la Sabika. Elle se dresse comme une vigie sur la ville-basse et la "Vega", la plaine grenadine. En cours de fouilles, elle comprend quartiers d'habitations, casernes, puits, hammams. Elle ne fut pratiquement pas remaniée après la Reconquête.

Photographie, Andalousie, Grenade, Alcazaba, cité palatiale,forteresse, colline de la Sabika, jardins, couleurs, Islam, architecture, appareil, architecture militaire, briques, pierres, voyage, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alcazaba, cité palatiale,forteresse, colline de la Sabika, jardins, couleurs, Islam, art, architecture militaire, fenêtres, briques, pierres, voyage, Mathieu Guillochon
Torre de la Vela


Les jardins

Dans l'Islam, le jardin s'entend comme une transposition terrestre du Paradis. Venus du désert, les Arabes par leurs conquêtes se trouvèrent confrontés à des civilisations raffinées - égyptienne, syrienne, persane ou byzantine - beaucoup plus anciennes que la leur. Ils y puiseront les influences qui vont guider leurs goûts en matière d'architecture et de jardins, et de nouvelles techniques de construction et d'irrigation, qu'ils vont améliorer. En Andalousie, ils trouvent des ressources en eau beaucoup plus abondantes, un véritable pays de cocagne en comparaison des régions désertiques du centre de l'Arabie d'où ils sont issus.

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, bassin, poissons rouges, pavillon, eau, arbres, plantes, voyage, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, partal jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, canaux, bassins, marbre, plantes, voyage, Mathieu Guillochon
Les jardins de l'Alhambra

La tradition fait du jardin arabe un lieu dédié au repos, à la contemplation, au bien-être ; c'est une allégorie du jardin d'Eden. L'utilisation de l'eau obéit à des règles et des techniques savantes ; les ingénieurs maures étaient particulièrement habiles dans son utilisation pratique et récréative. Les fonctions de l'eau sont multiples. Elle sert bien sûr à l'arrosage des plantes, mais les bassins et les fontaines procurent une fraîcheur particulièrement recherchée, le murmure de l'eau ruisselante sonne comme une musique et l'eau calme des bassins reflète les beaux éléments des jardins et des architectures.

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, patio, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, arc, porte, marbre, fontaine, voyage, Mathieu Guillochon
Patio de Lindaraja
Photo I. Guyot
Photo I. Guyot
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, Generalife, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, ,rigole, bassin, fontaine, irrigation, Mathieu Guillochon
L'escalier de l'eau
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, Partal, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, stucs, sculptures, reflet, bassin, fontaine, colonnes, belvédère, Mathieu Guillochon
Reflet du pavillon du Partal
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, Generalife, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, ,rigole, bassin, fontaine, irrigation, Mathieu Guillochon
L'escalier de l'eau
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, Generalife, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, ,rigole, bassin, fontaine,jet d'eau, irrigation, Mathieu Guillochon
Patio du cyprès de la Sultane dans le Generalife


Les palais nasrides

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, cyprès, oliviers, voyage, Mathieu Guillochon
Les façades sobres des palais nasrides, typiques de l'architecture musulmane, cachent des jardins secrets, des salons et des patios à la décoration exubérante
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, Partal, cité palatiale, colline de la Sabika, jardins, couleurs, Islam, art, architecture militaire, fenêtres, briques, pierres, voyage, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, stucs, sculptures, marbre, fontaine, voyage, Mathieu Guillochon
Le patio des Myrtes
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, stucs, porte, mosaïques,voyage, Mathieu Guillochon
Le Mexuar
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais nasride, azulejos, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais nasride, stucs,  Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, stucs, porte, mosaïques,voyage, Mathieu Guillochon
Le Mexuar

Légèrement remanié par les souverains catholiques, le Mexuar était une cour et une salle d'audiences, tribunal et salle de réunion pour le gouvernement, « sura », de la ville palatiale. De là on accède d'un côté aux salons et belvédères tournés vers la ville, de l'autre on accède au merveilleux patio des Myrtes. 

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais nasride, azulejos, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais nasride, plafond, bois, fenêtres, Mathieu Guillochon

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, stucs, sculptures, marbre, fontaine, voyage, Mathieu Guillochon
La fontaine du patio des Lions
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, patio des Lions, couleurs, Islam, art, architecture, arcs, stucs, sculptures, colonnes, chapiteaux voyage, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, patio des Lions, couleurs, Islam, art, architecture, arcs, stucs, sculptures, colonnes, chapiteaux voyage, Mathieu Guillochon
Galerie du patio des Lions

 

Au cœur des salles, des cours, des salons et des belvédères des résidences royales, le patio des Lions est l'élément architectural le plus célèbre de l'Alhambra.

 

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, fenêtres, stucs, sculptures, marbre, fontaine, voyage, Isabelle Guyot
Photo I. Guyot

Au cœur des salles, des cours, des salons et des belvédères des résidences royales, le patio des Lions est l'élément architectural le plus célèbre de l'Alhambra.

 

La visite des palais nasrides est très organisée, elle se fait dans un créneau horaire choisi au moment de la réservation. Elle est en théorie limitée dans le temps, alors il s'agit de rester à la traîne, de s'installer par exemple à l'ombre des arbres du charmant patio de Lindaraja et d'y attendre le groupe suivant. Bref d'une manière ou d'une autre débrouillez-vous pour profiter le plus longtemps possible de l'ineffable atmosphère de ces palais pleins de charme.

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, palais nasrides, patio des Lions, couleurs, Islam, art, architecture, arcs, stucs, sculptures, colonnes, chapiteaux voyage, Mathieu Guillochon


Le palais de Charles-Quint

 

Comme dans la mosquée de Cordoue, Charles Quint avec ses gros sabots, a voulu laisser sa marque auprès des monuments emblématiques des vaincus. Dans l'Alhambra, il s'agit d'un palais massif, avec ses pesants bosselages extérieurs et, à l'intérieur, cette curieuse cour circulaire avec ses deux galeries à colonnades. On se console en se disant que souvent les vainqueurs détruisaient tout des œuvres de leurs adversaires ce qui n'est généralement pas le cas en Andalousie.

 

Avec le patio des Lions et les jardins du Generalife, cette cour est l'un des décors du film "La Folie des Grandeurs" le pastiche drôlatique de Ruy Blas.

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais Charles Quint, mur extérieur, anneau, bosselage, anneau, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, art, architecture, palais Charles Quint, cour intérieure, colonnades, galeries, personnages, enfants, Mathieu Guillochon
jeu d'enfant
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais Charles Quint, cour intérieure, colonnade, galerie, reflet, personnages, lion sculpté, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale,  art, architecture, palais Charles Quint, cour intérieure, colonnades, galeries, personnages, enfants, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais Charles Quint, mur extérieur, anneau, bosselage,fenêtre, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais Charles Quint, cour intérieure, colonnades, galeries, personnages, enfants, Mathieu Guillochon


Le Generalife

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, Generalife, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, ,rigole, bassin, fontaine, jet d'eau, irrigation, stucs, galerie, arcs, colonnes, Mathieu Guillochon
Patio de la Acequía

À l'extérieur des murailles de l'Alhambra, entouré de jardins, de vignes et de vergers, le Generalife dresse ses murs blancs sur les pentes de la colline de Sainte-Hélène. Le Generalife avait pour fonction le repos et le plaisir du souverain. Tout y est conçu pour remplir au mieux cette mission si importante. Ici encore, rien de monumental, mais un art du décor et une organisation de l'espace conçus pour le plaisir des sens et la préservation de l'intimité..

 

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, Generalife, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, pavillon, belvédère, stucs, fenêtres,  Mathieu Guillochon

Un salon, comme un belvédère, spacieux et aéré, ouvre la vue sur les jardins, l'Alhambra et la ville.

Photographie, Andalousie, Grenade, Alhambra, Generalife, cité palatiale, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, ,rigole, bassin, fontaine,jet d'eau, irrigation, galerie, belvédèré, arcades, Mathieu Guillochon
Pavillons et jardin

LA VILLE

Comparée à Séville ou Cordoue, Grenade est une ville récente puisqu'il fallu attendre le Moyen-Âge pour la voir vraiment se développer.

D'abord la ville s'établit pour l'essentiel sur l'Albaicín puis, après la construction de l'Alhambra, sur le Sacromonte et enfin , après 1492, le quartier du Relajeo et en bas des collines, vers confluent du Génil et du Darro, où les nouveaux maîtres construisirent la cathédrale et, à l'écart, le magnifique monastère de la Cartuja.

 


L'Albaicin

Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, carmenes, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais , médina, quartier, panoramique, Mathieu Guillochon
L'Albaicín vu de l'Alhambra

Un ravin creusé par le minuscule río Darro sépare les deux grands sites de Grenade. Rive gauche, la colline du palais, la colline royale ; rive droite l'Albaicín, la colline de la ville, la colline du peuple. Bâti principalement sur une pente, l'Albaicín abonde d'escaliers, de ruelles et de placettes qui en font un bien agréable labyrinthe qui, de place en place, ouvre le regard sur l'Alhambra.

 

Cette immense médina appelle à la flânerie, à la découverte des témoignages du passé : là une ancienne colonne encastrée entre deux compteurs électriques, ici une vaste cour de mosquée à l'arrière d'une église.

Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, restaurant, tapas, médina, quartier, panoramique, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, graffiti, art, architecture,rues, couleurs, médina, quartier, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, , église, maison, escalier, couleurs, art, architecture, médina, quartier, Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, palais des Cordova, eau, jardins, couleurs, art, architecture, palais , médina, quartier,Mathieu Guillochon
Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, palais des Cordova, eau, jardins, couleurs, art, architecture, palais , médina, quartier,Mathieu Guillochon

En bas de la Cuesta del Chapiz,

le palais des Córdova, son patio, ses jardins, sa princesse, son miroir.

Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, palais des Cordova, reflet, couleurs, doré, art, architecture, palais, miroir, médina, quartier,Mathieu Guillochon
Dans le miroir
Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, pont, rio darro, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais , médina, quartier, Mathieu Guillochon

Donc il ne faut pas avoir peur de marcher et de gravir de multiples escaliers pour visiter l'Albaicín ; la circulation automobile reste circonscrite à quelques rues.

A défaut d'utiliser un taxi qui ont accès à l'ensemble des rues, il faudra garer votre véhicule dans les quelques parkings proches et faire le reste du trajet à pied.

Cette contrainte ne pèse rien comparée au plaisir de résider dans ce quartier calme, plein de charmes et de trésors cachés.

 

En bas de la colline, la carrera del Darro permet de découvrir les édifices, religieux et civils, jusqu'à l'agréable esplanade du paseo de los Tristes, qui ménage de magnifiques vues sur l'Alhambra.

Du paseo de los Tristes, la cuesta del Chapiz, bordée de belles maisons, monte droit et très raide dans l'Albaicín. Une longue promenade qui mènera à quelques-uns des plus beaux endroits du quartier, églises et palais. On n'oubliera pas de monter jusqu'au mirador de San Nicolas et sa vue panoramique sur la colline de la Sabika où, au milieu d'une abondante végétation, ressortent les murs ocre rouge de l'Alhambra et les murs blancs du Generalife, la sierra Nevada dressant son profil en arrière-plan.

 

Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, carmenes, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais , médina, quartier, panoramique, Mathieu Guillochon
La cour arabe de l'église del Salvador

Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, porte, fortification, couleurs, Islam, art, architecture, médina, quartier, Mathieu Guillochon
El bañuelo
El bañuelo
Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, carmenes, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais , médina, quartier, panoramique, Mathieu Guillochon

La ville ibère puis la ville musulmane se sont établies sur la colline de l'Albaicín qui fut le centre politique et religieux de Grenade. Le centre du pouvoir transféré dans l'Alhambra, elle devint un quartier largement populaire, parfois de mauvaise réputation. L'Albaicín, quartier historique reste un quartier vivant et qui compte le rester en dépit de la réhabilitation qui fait craindre à ses habitants expulsions, gentryfication et muséification.

Le palais de Daralhorra est un must de la visite de l'Albaicín. Situé en haut de la colline, ce palais de style nasride, à l'atmosphère sereine, ouvre sur l' Albaicín et ses toits, ses jardins, ses églises et ses « carmenes ».

Aïcha, la mère de Boabdil le dernier roi de Grenade, en désaccord avec son fils, s'y était installée, loin de l'Alhambra.

Pauvre Boabdil, qui en réalité s'appellait Abû `Abd Allâh az-Zughbî Mohammed ben Abî al-Hasan `Alî, certes un peu long, mais de là à le raccourcir de cette manière…

Donc notre Abu Abdallah, ou « El Rey Chico », ou Boabdil - un vrai nom de loser donc - n'avait pas très bonne réputation, et il y avait des raisons objectives à ça, sa biographie en témoigne.

 

Grenade tombe comme un fruit mûr le 2 janvier 1492. Toute la famille part en exil, à l'exception de la fille du roi qui finit dans le lit du vainqueur. La tradition nous dit que, sur la route de l'exil, le roi vaincu sanglotant sur la perte de Grenade se vit bâcher par sa mère : « Tu pleures comme une femme ce que tu n'as pas su défendre comme un homme ». 

Photographie, Andalousie, Grenade, Albaicin, carmenes, eau, jardins, couleurs, Islam, art, architecture, palais , médina, quartier, panoramique, Mathieu Guillochon
La cour du palais de Daralhorra


Sacromonte

En remontant cette fameuse cuesta del Chapiz, vous trouverez sur la droite le "camino del Sacromonte" qui mène sur une colline blanche, aride et solaire : c'est le quartier gitan de Grenade, un des hauts-lieux du flamenco. On se retrouve au milieu de ces maisons blanches et bleues, tout est très calme en ces journées brûlantes d'août. Les habitants, raisonnables, restent à l'abri de leur habitat en partie troglodytique. Les nuits sont aussi « calientes » et longues, passées à écouter et à regarder les musiciens et les danseurs de ces nombreuses « cuevas », les cabarets locaux dont la salle, où se produisent les artistes de flamenco et de zambra, est creusée dans la roche.

Je n'y connais rien, ou presque, en flamenco et ne saurais vous conseiller d'adresse. Ces « cuevas » ont la réputation d'être à destination des touristes, mais cela n'exclut pas que les spectacles soient de bonne qualité. quant au 'duende" il ne se commande pas (même avec un supplément) mais, s'il survient, vous le reconnaîtrez.

En tout cas, le quartier ne manque pas d'un charme un peu délabré et, avant de le quitter, nous avons pu faire une halte salutaire dans un café-épicerie bien sympathique, à l'image du Sacromonte, sans opulence, mais dont la terrasse offrait une vue originale, un magnifique trois-quarts arrière, sur l'Alhambra. 

 

Photo I. Guyot
Photo I. Guyot


La Cartuja


Comme souvent dans l'art baroque, les contrastes sont particulièrement appuyés entre les différents éléments architecturaux. Ici, les salles du monastère, chapelle et réfectoire, affichent une belle austérité avec leur murs blancs et leurs lignes sobres tandis, qu'après la transition du cloître, l'église dévoile un décor délirant, plein de détails, de volutes, de couleurs, de formes, de colonnes, un décor quasi idolâtre dont le paroxysme est atteint dans la sacristie. 



A voir aussi : La cathédrale et la chapelle royale, le monastère de San Jerónimo, les églises de l'Albaicín notamment la collégiale del Salvador. Enfin, même si je ne la connais pas, la maison natale de Federico García Lorca, à Fuente Vaqueros près de Grenade, comme un hommage au poète et dramaturge assassiné par les Franquistes en 1936.