Rivages

Thalassa! Thalassa! S'écrièrent-ils comme délivrés à la vue de la mer. Il me faut tout de suite dire qu'ici il ne sera pas question d'anabase, pas de 10 000 et je ne suis pas Xénophon. Mais voir la mer, reste une promesse comme l'annonce de jours insouciants, pleins et heureux, de jours solaires. Donc pas d'angoisse létale ni de retraite éperdue devant un danger mortel, seulement le stress de partir avant l'aube et d'affronter les interminables étapes d'un voyage en avion ou l'ennui profond de se retrouver pris dans de glutineux embouteillages.

 

Pour finir ce sera à celui qui, le premier, s'exclamera « la mer, là ! La mer ! elle est là ! ».

 

Mathieu Guillochon photographe, France, Normandie, Manche Saint-pair-sur-Mer, voyage, mer, rivage, littoral, marée haute, gris argenté, fin d'après midi, pleine mer
Marée haute
Mathieu Guillochon photographe, France, Normandie, Manche Saint-pair-sur-Mer, voyage, mer, rivage, littoral, marée haute, gris argenté, bleu, père, enfant, fin d'après midi, pleine mer
Mathieu Guillochon photographe, France, Normandie, Manche Saint-pair-sur-Mer, voyage, mer, rivage, littoral, marée haute, gris argenté, bleu, enfant, fin d'après midi, pleine mer

Mathieu Guillochon photographe, France, Normandie, Manche Saint-pair-sur-Mer, voyage, mer, rivage, littoral, marée basse, bleus, gris argenté, fin de matinée, estran, promeneurs .
Marée basse "à la Boudin"

SUR L'ESTRAN

Ubac, adret, de petits mots que j'aime bien, boréal (adj : qui est situé à proximité du pôle nord) et toundra, aven et karst (nm : vient du nom d'une région slovène, relief des massifs calcaires très érodés notamment par l'action des eaux souterraines) des mots qui vont ensemble. Caldeira et barkhane (nf : dune mobile en forme d'arc), mangrove et canopée (nf : milieu naturel formé par le sommet des arbres d'une forêt) ; mots non pas savants ou compliqués mais précis car ils désignent une chose, une forme, un (mi)lieu. Je n'ai plus ni les jambes ni le souffle pour parcourir l'adret ou l'ubac d'une haute vallée alpine. Dans nombre de ces lieux je n'ai pas l'occasion d'aller, quoique je ne désespère pas de les découvrir ou d'y retourner : du karst et des avens on en trouve en France, en Croatie aussi, quant à boréal et à la toundra il suffit d'aller en Islande terre de geysers, de solfatares et de fjords. Oui, bon choix que l'Islande, beau pays hors norme et peuplé de braves gens qui ont mis leurs banquiers véreux en prison et virés leur chef de gouvernement.

En attendant les glaciers et les volcans d'Islande, j'ai eu sous la main, sous les pieds plutôt, le terrain désigné par un autre de ces mots : estran.

Terre et mer provisoire, voilée dévoilée quatre fois par jour, cet estran j'y allais, et sur l'un des plus vastes de notre monde à quelques heures de route de Paris.

 

Me voici donc dans la baie du Mont Saint-Michel, sur le beau littoral de la Manche à fouler les sols glaiseux, mouvants de la baie de Granville, slalomant entre les nœuds sableux des vers arénicoles, le plus fréquent des animaux du benthos (nm :ensemble des êtres vivants fixés au fond des eaux) de ce littoral. Dans un paysage ouvert comme il n'y en a peu, élémentaire, épuré jusqu'à l'os avec le plan de l'estran, la ligne d'horizon et le ciel et, de loin en loin, la ligne épaisse des concrétions rocheuses, la silhouette penchée des pêcheurs à pied et celle droite des pêcheurs à la ligne. Je marche rapidement vers la ligne de marée basse presque fondue à l'horizon puis je ralentis à l'approche des vieux pièges à poissons, ces pêcheries ancestrales en forme d'ailes. Moi aussi je vais pêcher, me retrouver dans cette posture hautement visualiste de celui qui est là, imprégné d'impressions sensorielles, et qui laisse aller sa pensée, son regard et ses mains vers ce qu'il pourrait saisir du flux de ce qui passe autour de lui.

 

Mathieu Guillochon photographe, France, Normandie, Manche Saint-pair-sur-Mer, voyage, mer, rivage, littoral, estran, marée basse, noir et blanc, mouette, fin d'après midi, flaque, reflet, récif.
Miroir de marée basse
Mathieu Guillochon photographe, France, Normandie, Manche Saint-pair-sur-Mer, voyage, mer, rivage, littoral, marée basse, noir et blanc, mouettes, envol, nuages, estran.
Mathieu Guillochon photographe, France, Normandie, Manche Saint-pair-sur-Mer, voyage, mer, rivage, littoral, marée basse, piscine, nageuse, bleu, matin.

La piscine de Saint-pair-sur-Mer est une des attractions de la station ou, au moins, un bon sujet photo avec un premier bassin "naturel" et plus loin le bassin sportif avec ses plots de départ, ses rambardes et ses vidanges. La marée haute la submerge deux fois par jour : la qualité de l'eau est garantie.

Mathieu Guillochon photographe, France, Normandie, Manche Saint-pair-sur-Mer, voyage, mer, rivage, littoral, marée basse, noir et blanc, père, enfant, matin, piscine.
Mathieu Guillochon photographe, Espagne, Andalousie, cabo de Gata, Isleta del Moro, voyage, mer, rivage, littoral, plage, falaise, vagues, été, parc naturel.
Les "baleines" récif et promontoire de la Isleta del Moro.

MES RIVAGES

 

On les quitte en espérant trouver outremer une vie meilleure, on y échoue à l'issue d'un naufrage, on y revient au terme d'un long périple.

C'est là que vivent une très grande part des êtres humains,

C'est là qu'ils établirent tant de villages où ils tiraient leur survie d'un environnement qui restera fondamentalement hostile tant que des branchies et des écailles n'auront pas poussées à l'homo sapiens.

C'est là qu'ils érigèrent souvent leurs plus grandes cités, exposées, ouvertes et comme projetées vers des mondes qu'ils voulaient découvrir, relier et conquérir.

Réalité physique, interface géographique et lieu métaphorique, terre stable après le milieu mouvant des eaux, les rivages sont multiples, changeants et fragiles malgré qu'ils tiennent, depuis un bon moment déjà, face au ressac et aux tempêtes. Ils marquent la frontière, ils sont aussi le passage et le lien. 

Ici je n'en montre qu'une infime partie mais une part essentielle, ma part, mes rivages.

 

Mathieu Guillochon photographe, Espagne, Andalousie, cabo de Gata, playa de Los Genoveses, voyage, mer, rivage, littoral, plage, falaise, vagues, été, parc naturel.
Au cœur d'un relief chaotique les plages de Cabo de Gata sont parmi les mieux préservées de Méditerranée.
Mathieu Guillochon photographe, Espagne, Andalousie, cabo de Gata, Isleta del Moro, voyage, mer, rivage, littoral, belvédère, falaise, vagues, été, parc naturel.

Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Péloponnèse, Argolide, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, bleu.
La ligne bleue des collines d'Argolide
Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Péloponnèse, Magne, baie de Skoutari, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, aube, lune, ciel, bleu, rose, violet.
Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Péloponnèse, Magne, baie de Skoutari, voyage, mer, rivage, littoral, collines, plage, ombres, été, aube, lune, ciel, safran, rose, violet.
L'aurore dans une baie du Péloponnèse, un endroit merveilleux, encore préservé, dont je tairais le nom sauf si on me le demande gentiment.

Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Crète, Rodakino, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, aube, plage, plage de Korakas, mer, ciel, bleu, falaise, ombre, silhouette, sphinx

 

En Crète ou dans le Péloponnèse on trouve encore des plages épargnées par le tourisme qu'il soit de masse ou de luxe. Ce sont celles-là que je recherche. Ainsi, sans avoir à crapahuter sur un improbable sentier, on peut se poser au pied de l'hôtel et se laisser bercer par la musique rythmée de la mer, les interminables discussions d'un aréopage d'estivants grecs installé dans l'eau, ou lire et lézarder en évitant les brûlures d'Hélios et les coups de fouet d’Éole. 

Alors, dans ces conditions, je peux essayer de capter les permanences et les perpétuels changements du paysage, les formes qui sans cesse disparaissent et reviennent, les nuances qu'apportent le vent, les heures de la lumière et l'observateur qui bouge.

Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Crète, Rodakino, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, aube, plage, plage de Korakas, mer, ciel, bleu, falaise, ombre, soirée, vent.
Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Crète, Frangokastello, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, aube, plage, mer, ciel, bleu, douche de plage, parasols rouge.
Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Crète, Rodakino, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, plage, plage de Korakas, mer, ciel, bleu, paillote.
Jour de vent
Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Crète, Rodakino, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, chemin littoral, mer, ciel, bleu, falaise, olivier.

Le bord de la mer est lié aux jours lumineux de l'enfance, des fractions de ma vie suspendues dans la mémoire choisie qu'il m'en reste. Je ressentais ces vacances comme les seuls moments parfaits, comme les seuls que je voulais réels et, dans mes premières années, dans ce temps idéal, elles semblaient presque éternelles. Elles finissaient pourtant mais cette perfection leur donnait une telle substance qu'elles en acquéraient cette dimension hors du temps. J'ai essayé de retrouver de plusieurs manières cette grâce dont j'ai gardé une nostalgie tellement puissante qu'elle me fut sans doute une souffrance assourdie, une blessure jamais cicatrisée.

Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Crète, Rodakino, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, aube, plage, plage de Korakas, mer, ciel, bleu, falaise, ombre, silhouette, sphinx.
Sur la côte sud de la Crète le vent souffle fort, ses rafales soulèvent des voiles d'embruns qui forment des nuées irisées.
Sur la côte sud de la Crète le vent souffle fort, ses rafales soulèvent des voiles d'embruns qui forment des nuées irisées.

Les rivages attirent les humains. Le littoral le plus urbanisé a toujours face à lui la mer, l'élément naturel le plus abondant et le plus fécond de notre monde. Les calculs sont difficiles à faire, mais si l'on donne une profondeur de 15 km à une région littorale, la population mondiale des régions côtières se monte à 850 millions d'habitants, une proportion énorme au regard de la faible superficie de cette bande littorale face aux immensités des espaces continentaux. Les densités de population des conurbations littorales (mégalopole de la côte est des Etats-Unis de 650 km de long, au Japon la ceinture du Pacifique de 900 km de long) atteignent 1 200 et 2 000 hab/km2 tandis que la densité moyenne de ces régions est cinq fois supérieure à celle des régions continentales. Bref, il y a du monde et les vacances estivales ne font qu'augmenter ces densités, heureusement de manière très localisée. Ce phénomène de transhumance humaine et motorisée me pousse à rechercher des endroits qui restent, le plus possible, épargnés par les invasions saisonnières.

Mathieu Guillochon photographe, Grèce, Crète, Rodakino, voyage, mer, rivage, littoral, collines, été, plage, plage de Korakas, mer, ciel, bleu, falaise, jeune fille, saut, maillot de bain rose, sphinx
La plongeuse